Les Poilus d’ailleurs, histoire, itinéraire, combats

Les poilus d'ailleurs de Mehdi LallaouiCent ans après la fin de la Grande Guerre que reste-il dans notre mémoire collective et dans l’espace public de l’histoire de ces centaines de milliers d’hommes d’au-delà des mers venus pour contribuer à la libération de la France, d’une »patrie » dont ils étaient sujets et non citoyens ? Quels furent leur itinéraire, leur histoire et leur destinée ?

Quels enseignements en tirer pour nouer des partenariats avec tous les peuples pour construire un monde de justice, de fraternité et de Paix ?

En hommage aux troupes coloniales qui ont combattu en France durant la guerre 14/18,

L’Association 4ACG, l’Association de Jumelage Rennes-Sétif, l’ ARAC 35, LDH, le Mouvement de la Paix, MRAP, et la MIR

vous invitent le 11 novembre 2017 à 19 h 30, à la projection du film « LES POILUS D’AILLEURS »
suivie d’un débat avec le réalisateur Mehdi LALLAOUI.
A la Maison Internationale de Rennes, 7 Quai Chateaubriand (Métro, bus : République)

Mehdi LallaouiMehdi LALLAOUI a consacré un livre et un film à ces « Poilus d’Ailleurs » qui sont venus de tous les coins du monde, de gré ou de force, pour soutenir la France, contre la Triple Alliance de 1914.

La plupart sont oubliés car leur histoire a été volontairement gommée, malgré l’importance de leurs sacrifices.

Ce film raconte les tribulations de ces « indigènes » à qui rien ne sera épargné durant les cinq années du conflit.

Lorsque l’on évoque la « Grande guerre », on rappelle souvent les boucheries de la guerre des tranchées ou l’infamie des fusillés pour l’exemple.

Ce film nous fait découvrir un aspect méconnu de cette grande guerre. En effet, près de 700.000 colonisés sont venus combattre auprès de 4.700.000 soldats métropolitains.

Les poilus d'ailleurs de Mehdi LallaouiLes poilus d'ailleurs de Mehdi LallaouiCe film nous livre aussi quelques témoignages tournés en 1998, avant que les anciens combattants concernés ne quittent ce monde.

Il nous permet aussi de voir les « poilus d’ailleurs » traverser des épisodes méconnus, par exemple les camps d’hivernage ou l’utilisation des combattants comme cobayes pharmaceutiques….et les révoltes contre le recrutement dans les pays d’origine qui furent totalement occultées par l’histoire officielle.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.